Cerdend

Le Cerdend (AD) - Endurance (20 km)

1. Le parcours devra comporter des terrains de diverses natures, asphalte, terre, etc. Cependant le club organisateur devra prévoir que les parties difficiles pour les pattes des chiens ne soient pas trop importantes.

2. Les concurrents devront avoir un numéro d'ordre, prendre le départ et respecter cet ordre pendant toute l'épreuve, en aucun cas la voiture de tête ne pourra être dépassée.

3. Les concurrents devront disposer d'un matériel en ordre, aucune fantaisie ne sera acceptée pendant l'épreuve.

4. Le club fournira un listing avec le nom des chiens, la dysplasie et le numéro de tatouage, qui sera contrôlé en début et en fin d'épreuve. Une voiture de tête sera également fournie ainsi qu'au moins un aide par dix chiens.

5. Le test final sera un saut simple.

6. Lors de l'épreuve, le chien qui présentera des blessures aux coussinets sera exclu.

Règlement du Brevet d'endurance (Cerdend)

1. But
Le brevet d'endurance doit faire la preuve que le chien est apte à fournir un effort physique d'une intensité certaine, sans présenter des signes d'une fatigue excessive. C'est par une épreuve de course, bien adaptée à sa morphologie, qu'il est possible de l'amener à produire cet effort, dont nous savons qu’il sollicite rudement tout l'organisme, et particulièrement le coeur, les poumons, l'appareil locomoteur, mais aussi d'autres particularités, telles que le tempérament et la robustesse. S'il accomplit ce travail sans être trop affecté, l'animal nous montre qu'il est en bonne santé physique, et qu'il possède les qualités que nous souhaitons trouver en lui. Les deux sont nécessaires pour qu'il soit employé à la reproduction.

2. Inscription
La température autant que possible, ne devra pas dépasser 22° C.
L'inscription du chien, par écrit, doit arriver au plus tard huit jours avant l'examen, auprès du directeur de l'épreuve.

Il faut fournir, à l'inscription :
- la carte de membre
- le nom exact du chien au livre des origines
-le numéro sur ce livre ou sur le registre
-le sexe, le jour de naissance
-les numéros des carnets de travail (RCBA & SRSH)
- la H.D (pas obligatoire si c'est uniquement pour la Belgique).
- les adresses et les noms de l'éleveur et du propriétaire

Personne n'est obligé de participer à un Brevet d'Endurance. Si, en cours d'épreuve, le chien ou le maître venaient à être blessés, le R.C.B.A. ne pourrait être tenu pour responsable.

3. Admission du chien
L'âge minimum accepté est de 16 mois, l'âge maximum 6 ans ( Allemagne) .
Pour la Belgique, l’âge minimum est de 12 mois, il n’y a pas de limite d’âge.

Un juge peut voir maximum 20 chiens & 4 minimum Si ce nombre est dépassé, il faut faire appel à un second juge. Les chiens doivent être en pleine santé et bien entraînés. Les animaux malades ou pas assez forts sont éliminés de l'épreuve, tout comme les femelles en chaleur, gestantes ou allaitantes.

A l'appel de son nom, le candidat doit se présenter au juge dans une attitude sportive, le chien tenu au pied. Il présente le certificat de naissance, le pedigree ou la carte du registre. Le juge, aidé du conseiller d'élevage de l'association organisatrice, ne doit se préoccuper que de la bonne condition du chien. Les animaux fatigués ou qui font une triste impression sont exclus. Le conducteur doit se comporter avec sportivité pendant l'épreuve. S'il tient des propos malveillants à l'endroit des décisions qui sont prises, il peut être rayé de la liste des concurrents. Seul le juge est responsable de ses décisions qui ne sont pas contestables.

4. Notation
Ni les points ni les appréciations ne sont communiqués. Le juge dit seulement " réussi " u"non réussi".Le qualificatif " réussi " entraîne l'attribution de l'insigne Cerdend.

5. Terrain
Le plus possible, l'épreuve doit se dérouler sur des routes et des chemins aux revêtements différents (asphalte, béton, ou autre).
Il faut parcourir 20 Kms à une allure de 12 à 15Km/h.

6. La course
Afin de respecter le code de la route, le chien doit être tenu en laisse, et trotter normalement, à droite du vélo du conducteur. Il faut éviter un train trop rapide. La laisse doit être raisonnablement détendue, pour que l'animal ait la possibilité de s'adapter aux variations d'allure. Des tractions légères sur la laisse ne sont pas pénalisées, mais le chien ne doit pas résister en permanence. Après 7 Kms de course, il faut faire une pause de 10 minutes, pendant laquelle le juge doit regarder si le chien présente des signes quelconques de fatigue ou de blessure. Les animaux très fatigués ou blessés ne pourront pas continuer.
Après ce repos, il faut encore parcourir 7 Kms, puis faire un second arrêt de 15 minutes, au cours duquel le chien a le droit d'aller et de venir à sa guise. Un peu avant de repartir, le juge vérifie si l'animal présente des signes de fatigue ou de blessures sous les pieds. Si c'est le cas, il est éliminé.

Après l'arrivée, le chien peut récupérer pendant une période de détente de 15 minutes et se promener librement. Le juge doit alors apprécier son état de fatigue et ses blessures éventuelles sous les pieds. Autant que possible, le directeur de l'épreuve et le juge doivent tout suivre à bicyclette ou en voiture. Il faut noter ce qu'ils constatent, en voyant le chien travailler.
Il faut absolument faire suivre le candidat par une voiture, afin de pouvoir emporter les chiens exténués ou mal entraînés.
Si l'animal ne fait pas preuve du tempérament et de la robustesse souhaités, s'il montre une fatigue excessive, s'il ne tient pas le rythme de 12 à 15 km/h et s'il lui faut au contraire beaucoup de temps, il est déclaré " non réussi ".

7. Obéissance
A la fin de la course, et sur l'ordre du juge, le chien devra exécuter un test de mordant ou un saut. Il faut en outre, tester le chien aux coups de feu.

ATTENTION
Le directeur de l'épreuve doit indiquer à chaque participant son point de départ, défini de telle manière que tous aient la même distance à parcourir. Il faut éviter que le chien n'ait à effectuer une trop longue marche d'approche. Au cours de cette marche, les conducteurs doivent donner à leur animal la possibilité de se vider complètement.
Il est formellement interdit, au cours des arrêts, de donner au chien des produits destinés à augmenter la résistance physique du chien.